Raphael CUIR, Art Historian, PhD

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, janvier 11 2014

La Performance : vie de l'archive et actualité

Transmettre cvRelevant souvent de l’enquête de terrain de la part d’auteurs qui sont aussi les acteurs de leur objet d’étude, ce livre, tout en abordant les enjeux politiques, contextuels et de genres propose une épistémologie de la performance en questionnant les moyens et les méthodes d’accès à sa connaissance, son histoire, sa mémoire (vivante), dans son actualité. Cet ouvrage donne suite au colloque international « La performance : vie de l’archive et actualité » organisé par la Villa Arson et l’AICA France avec le concours du Getty Research Institute. Il interroge les définitions et le statut de la performance alors que celle-ci est enfin intégrée à sa juste valeur au sein du champ élargi des arts visuels, au point qu’on assiste à la multiplication des reenactments. De spécialités différentes — critiques d’art, historiens et historiennes de l’art, commissaires d’exposition, philosophes, artistes — les auteurs offrent des analyses variées et complémentaires centrées sur une problématique fondamentale de la performance : l’archive et le statut des documents, des photographies, des objets, qui constituent l’art de la performance ou en témoignent.

Les auteurs : Hubert Besacier, Patricia Brignone, Mehdi Brit, Liliana Coutinho, Raphael Cuir, Virgile Delmas, Géraldine Gourbe, Viviana Gravano, Liam Kelly, Arnaud Labelle-Rojoux, Éric Mangion, Cédric Moris Kelly, Kalliopi Papadopoulos, Rebecca Peabody, Glenn Phillips, David Zerbib

ISBN : 9782840666431. Les presses du réel, 2013. Éditions anglaise en préparation.

mardi, décembre 17 2013

Raphael Cuir invité de FRANCE 24

mardi, septembre 3 2013

Laura Lamiel

lamiel-CouvChoixvignette.jpgPrix AICA France 2013 Pecha Kucha du 8 mars Lauréate : Anne TRONCHE, critique d’art, commissaire d’expositions Depuis de nombreuses années Anne Tronche accompagne l'oeuvre de Laura Lamiel et ce dialogue se concrétise ici par un nouveau texte et un entretien inédit avec l'artiste. Avec également un texte de Lorand Hegyi, préface de Raphael Cuir.

« Depuis 20 ans Laura Lamiel poursuit une recherche exigeante orientée vers le pouvoir monochromatique du blanc. À l'aide de surfaces d'acier laqué ou émaillé offrant une voie d'accès à la lumière, l'artiste a construit un vocabulaire autorisant un dialogue original entre le plan et le volume. Par l'intermédiaire de modules elle a conçu des installations se donnant comme une exploration de la tridimentionalité. La réalisation de "céllules" lui a permis de circonscrire un nouvel espace devenu lieu d'accueil. » Anne Tronche, extrait de la quatrième de couverture.

ISBN : 7829075711685. SilvanaEditoriale, 2013. Bilingue français/anglais.


samedi, juin 15 2013

Vient de paraître traduction:

CHEMINS DE L’ART, TRANSFIGURATION DU PRAGMATISME AU ZEN Par RICHARD SHUSTERMAN

Shusterman Richard Shusterman s’intéresse à l’usage du vocabulaire religieux, chrétien, dans l’influente philosophie de l’art d’Arthur Danto, en particulier le terme «transfiguration», emblématique de son œuvre depuis le désormais célèbre La transfiguration du banal paru en français en 1989 (Le Seuil). Richard Shusterman montre ainsi comment la religion continue parfois à hanter la théorie esthétique contemporaine, même lorsqu’elle est pensée par des auteurs laïcs, et éclaire la manière dont la pensée sur l’œuvre d’art conditionne notre réception des œuvres, tout en interrogeant les modalités de leur interprétation. En s’appuyant sur l’ambitieuse réflexion qu’il a lui-même développée au sujet des relations entre l’art et la religion, ainsi qu’entre l’art et la vie (notamment avec L’art à l’état vif, la pensée pragmatiste et l’esthétique populaire) Richard Shusterman revient sur les limites qui séparent un objet ordinaire d’une œuvre d’art, question qui est au cœur de la réflexion d’Arthur Danto dans La transfiguration du banal. Richard Shusterman se sert de sa propre expérience du bouddhisme zen pour développer une conception immanente de l’art qui constitue une alternative pragmatiste et hédoniste à l’approche analytique idéaliste hégélienne imprégnée de transcendantalisme d’Arthur Danto proposant de ne pas isoler les œuvres dans un monde « surnaturel » qui se situerait au-dessus de l’expérience quotidienne de la vie. A travers toutes ces questions, ce recueil traite non seulement du sens de l’art, mais aussi du sens de l’art dans nos vies. Une réponse d’Arthur Danto rend compte du dialogue qui s’est noué, au-delà de leurs divergences de vues, entre ces deux grands représentants contemporains de la philosophie de l’art aux Etats-Unis.

Richard Shusterman, Chemins de l’art transfigurations, du pragmatisme au zen, Postface d’Arthur Danto, traduit de l’anglais (USA) par Raphael Cuir (collection Aka/Cahiers du Midi)
 13 x 17 cm / 88 pages
15 € 
isbn : 978-2-84761-791-7



vendredi, juin 14 2013

Hybridation & Art contemporain

SOUS LA DIRECTION DE RAPHAEL CUIR Hybridation

L’hybridation : une méthode de l’art contemporain ? De nombreuses œuvres d’art hybrident aujourd’hui les formes, les genres, les espèces. Elles désordonnent et réordonnent librement les catégories. Elles nous incitent ainsi à échapper à toute logique préétablie afin d’explorer le potentiel de significations d’un monde toujours plus complexe que nous habitons et transformons à mesure qu’il nous fabrique lui-même. L’hybridation apparaît comme une des méthodes de conception privilégiées de l’œuvre contemporaine. L’hybride est à l’origine un composé de deux éléments de nature différente anormalement réunis, en biologie c’est le mélange de deux espèces différentes comme la truie et le sanglier, l’âne et la jument : «L’hybride culturel est un élargissement métaphorique de cette définition biologique. C’est quelque chose d’hétérogène dans son origine ou sa composition». L’hybridation peut prendre des formes très diverses dans l’art. Les artistes s’en servent pour jouer de sa force de contraste, sa capacité à faciliter l’association des contraires qu’elle tempère dans l’homogénéité de l’œuvre. Des critiques et historiens de l’art spécialistes d’esthétique et d’art contemporain interrogent la notion d’hybridation et analysent son impact dans les œuvres contemporaines. Ils en étudient les diverses modalités, notamment du point de vue des théories postcoloniales et des nouvelles technologies dans un monde globalisé. Des artistes apportent aussi leur indispensable témoignage et exposent leur conception et leur utilisation de l’hybridation à des fins subversives, critiques et politiques.

Textes de : Bronwyn Law-Viljoen, Raphael Cuir, Mélanie Bouteloup, Élisabeth Couturier, Raimi Gbadamosi, Christine Buci-Glucksmann, ORLAN, Scenocosme, Pascale Marthine Tayou acheter ISBN : 978-2-84761-792-2?13 x 17 cm | illus. quadri + hard cover | 134 pages | 17€

vendredi, février 8 2013

Bienvenue ! Welcome!

PortraitRCUIRvignette.jpg Raphael CUIR conducts researches on the repre-sentation of the body focusing on anatomy and art from the Renaissance to the present. He recently edited a special issue of Art Press 2 on "Cyborg", a theme is has been exploring for some years. He is currently editing a new augmented version of "Pourquoi y a-t-il de l'art plutôt que rien ?" to be published in March. He was a Postdoctoral Fellow at the Getty Research Institute in the year 2005-2006 and a guest during 2006-2007. He is a collaborator of Art Press magazine and the author of numerous articles and essays. He has taught at Otis College of Art and Design, Los Angeles (2007), he frequently lectures in universities worldwide. In 1999 he created the first art history TV Chanel on the Internet, featuring interviews of some of the most prominent art historians, curators, artists, philosophers, writers. Raphael Cuir is the President of AICA France, Vice-President of AICA International.

Video sample / Mémoires Actives